Biography EFREMOVA Svetlana.


« L’art ne peut exister sans la beauté nue » – affirmait le poète William Blake, et il sans doute avait-il raison.

Créer n’est pas possible sans une source d’inspiration, abstraite ou figurative, et, depuis que l’art est art, le corps nu constitue une source d’inspiration essentielle.

Dessiner le nu est une méthode académique incontournable, en même temps qu’un mode d’expression privilégié pour transmettre la perception de la beauté.

Le corps nu représenté dans son essence et sa particularité exprime son rapport à la sensualité. Ce corps nu est une évidence brute, celle de la nature humaine dans sa sensualité charnelle, ainsi qu’un mystère d’une grande intensité poétique. La chair vouée au regard et au pinceau révèle son harmonie, dans ses formes, ses pleins et ses ceux.

Le travail du corps nu occupe une place prépondérante dans mon œuvre d’artiste. Qu’est-ce qu’un nu pour moi ? C’est une matière. Je l’explore sous divers aspects techniques et plastiques tels que le dessin, le pastel, l’acrylique, la peinture et la sculpture.

Par ailleurs, le thème principal qui se dégage dans notre production considère l’humain comme un être empreint de pureté, effleurant l’idéalisation – au sens grec – de la représentation.

Bien sûr, on ne peut s’empêcher d’associer le thème du nu à celui de l’érotisme. Je manipule avec précision technique et justesse artistique je l’espère le jeu de la nudité en l’élevant au rang d’une esthétique spécifique.

Le spectateur voyage dans un labyrinthe où cohabitent rêves et songes, ombre et lumière…